Déjà Paru

Le Blanc

« Je ne me serais pas intéressé au blanc s’il n’apparaissait constamment comme une anomalie du paysage, tantôt le valorisant, tantôt le dégradant.

" Dans la nature, le blanc n’existe pas ". Assertion frappante. Je la tiens de Bernard Lassus, alors enseignant en art plastique à l’École du paysage de Versailles.

Elle contenait un défi : Si vous ouvrez les yeux, vous verrez, le blanc n’existe pas, enfin pas comme on l’entend, ou alors c’est une exception. À vous de démontrer le contraire. Cela n’était pas dit mais sous-entendu et suffisait pour capter l’attention vers cette affaire apparemment minime du paysage.

Il n’existe pas de blanc au sens nettoyant du terme (laver plus blanc). C’est une chance. Mais il existe une infinité de tons clairs, répartis sur les supports les plus divers. On peut en établir une liste. Elle se présente dans l’ordre alphabétique des catégories identitaires du blanc dans le paysage d’aujourd’hui.

D’une manière ou d’une autre, les composantes inertes du paysage se trouvent liées au vivant en tant que système mais il arrive qu’on les perçoive pour elles-mêmes sans identifier les êtres auxquels elles se trouvent associées : une plage de sable blanc, une cime enneigée, une falaise de craie.

Le blanc intervient alors de façon massive, occupant tout le regard et, même s’il s’agit d’un phénomène temporaire – le ciel, l’écume, la neige – il peut identifier un territoire durablement. » G. C.

 

 

Editeur:
Collection:
Date de parution: 
26/10/2018
ISBN 978-2-84534-276-7 * PVP 14.50 euros * 96 p.
Prix: 
14,50 €

Frais d'envoi inclus en France Métropolitaine, Union Européenne et Suisse.

L'Écart absolu : Miguel Abensour

 

Gilles  Labelle est professeur à l’Université d’Ottawa (Canada) depuis 1993 où il enseigne la pensée politique à l’École d’Études politiques. Il est aussi membre du comité directeur d’un centre de recherche (le CIRCEM) à la même université, où il dirige un axe consacré aux « fondements du politique ».

De la collection de Miguel Abensour :

La collection “Miguel Abensour” se créa du vivant de l’auteur.

Par modestie, il nous avait demandé de la suspendre et de publier ses textes dans les collections traditionnelles de nos éditions, à une exception près : la série des Utopiques (I, II, III, IV).

Nous étions alors convenu, selon sa volonté dès lors maintenue par ses héritiers, qu'après sa disparition nous continuerions de constituer un “fonds Abensour”, que nous préférons nommer “Collection”, dont la mission est de poursuivre, ainsi que l’auteur les avait conçus ou envisagés, la publication des inédits, de même que d’opérer les regroupements.

En aucun cas il ne s'agit d'une “œuvre complète”, mais simplement d'une “œuvre” utile afin que sa pensée se prolonge en d’autres...

    

L’ouvrage de Gilles Labelle, 

L'Écart absolu : Miguel Abensour, 

est le premier.

 

 "Pourquoi “l’écart absolu” ? Pourquoi “écart”, et pourquoi “absolu” ? “Écart”, d’abord, par rapport à quoi ? Une “pensée libre” entendue en ce sens est ou n’est pas – elle ne peut se tenir que dans un écart “absolu” avec le réel existant. Pour Miguel Abensour, l’enjeu de toute pensée critique consistait à se situer à distance des “lignes culturelles et politiques” qui orientent et organisent le réel existant. Il est aisé de se dire “critique” ; il l’est beaucoup moins de circonscrire un lieu — et de s’y tenir — où ces “lignes culturelles et politiques” sont tenues à distance, où la pensée se conjugue avec une liberté qui fait entrevoir d’autres chemins, d’autres voies. Un Ailleurs. Cette pensée annonce obstinément le “retour des choses politiques”, que le réel existant cherche à recouvrer, pour lui substituer la Nécessité économique ou la Morale. L’écart absolu n’est pas l’“objet” de l’œuvre de Miguel Abensour : plutôt que d’en parler, il serait plus juste de dire qu’elle l’incarne."

 

 

 

 

 

 

 

Editeur:
Collection:
Date de parution: 
25/09/2018
ISBN 978-2-84534-277-4 * PVP 22.50 euros * 384 p.
Prix: 
22,50 €

Frais d'envoi inclus en France Métropolitaine, Union Européenne et Suisse.

La Boétie prophète de la liberté

 À l’inverse de l’interprétation classique, Miguel Abensour propose ici une contre-thèse, selon laquelle l’hypothèse de la servitude volontaire, loin de faire exception, n’aurait cessé de hanter la philosophie politique moderne, émergeant et faisant surface à la faveur d’un événement, d’une grave crise historique, si ce n'est d’une controverse philosophique ?

Nous employons à dessein les termes “ne cesse de hanter”. En effet, si l’on tient à mesurer avec plus de justesse la présence plus ou moins souterraine de l’hypothèse laboétienne, il convient en quelque sorte de prendre en compte, au-delà de ses expressions manifestes, sa présence “spectrale”.

Cette hypothèse inconcevable et qui, tel un spectre, ne manque pas d’effrayer tant elle ébranle les certitudes apparemment incontestables du rationalisme politique, selon, apparaîtrait sous la forme d’une résistance à son expression, ou sous la forme paradoxale d’une présence-absence. Comme si l’auteur qui se risque à la concevoir, déployant autant d’énergie pour l’envisager que pour la tenir le plus possible à distance se gardait de la formuler explicitement.

[ Miguel Abensour & Hubert Tonka ]

Editeur:
Collection:
Date de parution: 
25/09/2018
ISBN 978-2-84534-283-5 * PVP 10 euros * 64 p.
Prix: 
10,00 €

Frais d'envoi inclus en France Métropolitaine, Union Européenne et Suisse.

Hôpital et modernité

Comprendre les nouvelles conditions de travail

En détresse, sous pression, à bout de souffle, en crise :

Le diagnostic de l’hôpital public fait l’actualité

dans les médias.

Les symptômes du malaise sont décrits à travers

le harcèlement, l’épuisement professionnel, 

la perte de sens, en termes

de désengagement, d’absentéisme, 

de dépression voire de suicide.

Les causes sont multiples et ambivalentes :

Logique du chiffre, concurrence,

méthodes de gestion, mais aussi 

mandarinat du corps médical, hiérarchie excessive,

bureaucratie, individualisme.

Institution républicaine mais également organisation innovante,

l’hôpital public est le miroir des évolutions sociales et

des métamorphoses contemporaines du travail.

Mettre des mots précis sur les nouveaux rapports sociaux

reste un art délicat.

 

Là est l’ambition de cet essai :

Dès lors que nous cherchons les causes de nos difficultés

et les solutions à nos malheurs, 

ressaisir ce qui nous file entre les doigts.

Pour enfin répondre au malaise.

 

Editeur:
Collection:
Date de parution: 
25/06/2018
ISBN 978-2-84534-282-8 * PVP 10 euros * 64 p. illustr. couleur
Hôpital et modernité
Prix: 
10,00 €

Frais d'envoi inclus en France Métropolitaine, Union Européenne et Suisse.

LES PARADIS ARTIFICIELS DU POLITIQUE

Durant sa période utopienne, Jean Baudrillard publia trois textes dans la revue Utopie, “La lutte enchantée ou la flûte finale” (1977), “Castrée la veille de son mariage” (1977) et “Pavane pour une gauche divine” (1978), qui furent repris sous forme de volume dans la collection “Les Cahiers d’Utopie” sous le titre "Le P.C. ou les paradis artificiels du politique". Il y était question du parti communiste français, P.C.F., dit le P.C., dans ses rapports avec la gauche socialiste et l’ensemble des partis politiques en vue de former la Gauche divine! À savoir qu'à l'époque, le P.C. était un diapason qui donnait le la tant aux leaders qu'aux intellectuels.

Il poursuivra cette pensée dans "Au royaume des aveugles", (Sens&Tonka, rééd. 2002), mais cette fois avec l’autre extrême, le, à droite toute, du FN. Dès 1997, il avait compris que le référent allait être celui-là, "De l’exorcisme en politique ou la conjuration des imbéciles". Le titre est clair, qu’il complétera par "Au royaume des aveugles", qui souligne l'évidence de notre actualité. 

 

Editeur:
Collection:
Date de parution: 
26/04/2018
ISBN 978-2-8453-425-14 * PVP 12.50 euros * 80 p.
Prix: 
9,50 €

Frais d'envoi inclus en France Métropolitaine, Union Européenne et Suisse.

JEAN BAUDRILLARD PATAPHYSICIEN 1, 2, 3, 4 & 5

François Séguret, compagnon de longue date de Jean Baudrillard, est lui-même, membre du Collège de Pataphysique.

Il révèle dans l'ouvrage ici présenté l'interprétation profondément pataphysique de la théorie baldriardienne.

Ce n’est qu’à la fin de l’occultation du Collège de ’Pataphysique que l’on découvrit Jean Baudrillard pataphysicien. 

Emmanuel Peillet, son professeur de philosophie au lycée de Reims que l’élève Baudrillard fréquentait, fonda le Collège de ’Pataphysique.

Jean Baudrillard en devint Trancendental satrape.

Le texte d’obédience pataphysique écrit par  Jean Baudrillard, “Ubu, l’état gazeux et caricatural” (non publié à l’époque où il l’a écrit, probablement en 1978).

Il fut publié en nos éditions en 2002 sous le titre 'Pataphysique, choisi par l’auteur.

Editeur:
Collection:
Date de parution: 
26/04/2018
ISBN 978-2-84534-280-4 * PVP 12.50 euros * 80 p.
Prix: 
12,50 €

Frais d'envoi inclus en France Métropolitaine, Union Européenne et Suisse.

PRISMES Théorie critique

Annuel. 2018 Volume 1. Miguel Abensour (collectif)

SENS & TONKA, LANCE UN ANNUEL QUI SERA EN VENTE LE 12 MARS 2018

La première parution est un collectif dont les auteurs sont 

Miguel Abensour, Michèle Cohen-Halimi, Katia Genel, Anne Kupiec, Gilles Moutot, Géraldine Muhlmann. Et l'aimable participation de Daniel Blanchard

"Au milieu de la Seconde Guerre mondiale, dans une détresse fondamentale, et un désir de repenser la modernité à l’aune même de la catastrophe en cours, Adorno et Horkheimer écrivent la Dialectique de la raison. Texte qui tente de penser les démons modernes à l’intérieur même du mouvement d’émancipation qu’ont représenté la modernité, les Lumières, le déploiement de la raison.

Notre époque actuelle, on le voit bien, est loin d’être étrangère à ce type de problèmes. Aux désirs régressifs d’en finir avec la raison comme à ceux de lui donner tous les pouvoirs. Aux cultes incitatifs des « chefs » comme à ceux des « experts ». Aux colères qui veulent tout casser comme aux certitudes sereines que tout ne va pas si mal et qu’il faudrait, autant que possible, être « raisonnable ».

Nous essaierons d’être « le guetteur des régressions de la raison et de ses retournements en mythologie » (Miguel Abensour) et, autant que possible, le capteur, aujourd’hui, de certaines dominations enfouies ou banalisées, et de quelques ouvertures utopiques oubliées ou ignorées".

Editeur:
Collection:
Date de parution: 
12/03/2018
Avec l’aide de: 
CNL
ISBN 978-2-84534-274-3 * PVP 14.50 euros * 296 p.
Prismes Théorie critique
Prix: 
14,50 €

Frais d'envoi inclus en France Métropolitaine, Union Européenne et Suisse.

La planète en petits chaussons

Correction soumise exigée

 

Dans les années quatre-vingt, Joël James fait le choix d'une vie simple alliant son désir d’indépendance qui le porte à devenir maraîcher dans la région de Bayonne. 

Un choix qui pour autant n’est pas un retrait à goût d’ascèse et d’ermitage ; les pieds bien ancrés sur une terre conjuguée avec le ciel lui sont un bon terreau de la pensée.

Il voit, observe et note attitudes et réflexions comportementales soumises, à tort ou à raison, à ce que l’on dit être la modernité de notre époque dans un monde qui de tout temps fut et sera en perpétuelle (r)évolution. 

Les soixante et un textes ici présentés nous en font goûter l’acide et la subtilité. 

"La rumeur pour information. Le fait divers pour spectacle permanent. La publicité comme pensée universelle. Le quotidien pour alimenter l’art et l’humour. La compétitivité comme nouvel horizon de la consommation outrancière. Oh! la bienveillance. Alors là, je m’incline." 

 

 

 

Collection:
Date de parution: 
12/01/2018
ISBN 978-2-35729-106-5 * PVP 8,50 euros * 96 p. *
Prix: 
12,50 €

Frais d'envoi inclus en France Métropolitaine, Union Européenne et Suisse.

Y'a qu'à faut qu'on !

Sur un air de campagne

UN RÉCIT PHOTOGRAPHIQUE

Y'a qu'à  faut qu'on, suivi de

Le temps des cerises

 

"Entrer en campagne, faire campagne, des termes qui, en leur sens déjà, en appellent au défi : 

Combattre, perdre ou l'emporter.

Mars 2017. Un quinquennat présidentiel qui s’achève. 

Mars 2017. Un quinquennat présidentiel de la relève. 

Dans les campagnes comme dans les villes les lieux publics sont pris d’assaut.

Sols, murs et panneaux y prêtent le flanc et prennent la parole, les partis politiques de tout bord s’affichent et font débat, des mains anonymes à leur tour s’en emparent, qui crient, se récrient… 

Y’a qu’à faut qu’on. À chacun sa vérité. 

Mieux vaut en rire qu’en pleurer." 

 

 

Collection:
Date de parution: 
20/10/2017
ISBN : 978-2-35729-105-4 * PVP 20.00 euros * 104 p. * 15x20cm
Prix: 
20,00 €

Frais d'envoi inclus en France Métropolitaine, Union Européenne et Suisse.

LA FRICHE TERRE DE CULTURE

" Cet ouvrage tente la recherche d’un commun construit par les multiples singularités engagées dans l’aventure de la Friche La Belle de Mai.

Inscrit dans une politique publique de développement territorial, ce projet artistique, économique, social, urbain et politique est considéré à travers le monde entier comme l’un des plus innovants de ces dernières décennies. Dans toutes les disciplines, depuis le théâtre qui l’a fondée jusqu’aux musiques et arts plastiques, en passant par l’architecture, les paysages, la littérature et les médias, la Friche se définit comme un processus pluriel et singulier. C’est un lieu de travail associant tous les publics et ouvert depuis toujours à toutes sortes de pratiques, depuis les visites d’ateliers jusqu’aux activités artistiques et sportives... C’est un lieu incontournable de production et de diffusion, où peuvent se réunir plus de dix mille personnes. 

La détermination des acteurs impliqués dans cette histoire a permis de transformer le site d’une ancienne manufacture des tabacs en générant l’un des districts culturels et artistiques les plus rares au monde. Culture vivante, patrimoine, développement économique et culturel se concentrent en un site portant l’une des dynamiques les plus riches du tiers secteur.

Ce livre retrace plus de vingt-cinq années d’engagements, de rencontres, d’hypothèses et de tentatives qui doivent permettre de défricher avec radicalité la question de “la place de l’artiste dans la ville ”. 

Editeur:
Collection:
Date de parution: 
22/09/2017
978-2-84534-273-6 * PVP 29,50 euros * 520 p.
Prix: 
29,50 €

Frais d'envoi inclus en France Métropolitaine, Union Européenne et Suisse.

Pages