L'auteur

Yves Stourdzé

Philosophe et sociologue français, Yves Stourdzé, né à Paris en 1947 est décédé à l'âge de 39 ans en décembre 1986. Il a produit, en un temps bref, l'une des analyses les plus pertinentes des fondements du pouvoir et du système des grandes organisations ; il a étudié les conditions techniques et institutionnelles de l'innovation dans la société française et les freins auxquels elle se heurte. Universitaire et chercheur distingué, alliant étroitement réflexion et action, il a dirigé pendant les dernières années de sa vie le Centre d’étude des systèmes et technologies avancées (CESTA), vivier et creuset d'idées qui inspira nombre de grands programmes de société et dont la modernité court toujours aujourd'hui.

Yves Stourdzé

Les Esprits et les Choses

Sont ici présentés treize textes qu’Yves Stourdzé a écrits dans diverses circonstances : études, professionnelles (préparation d’interventions, notes d’intention, notes de service) ou écriture plus personnelle.

Il faut les lire en contrepoint d’autres textes, dits plus maîtrisés – que nous avons par ailleurs publiés. À nos yeux, ils sont l’expression radicale et la démonstration de la nécessaire non-séparation (essentielle) de la pensée et de l’action. En tant que tels ils sont une belle leçon de cohérence entre le vouloir et le pouvoir.

Ils témoignent, aussi, du possible d’être libre dans un espace-temps de contraintes et sont la preuve qu’une indépendance de l’écriture d’exigence imaginaire dans une structure institutionnelle, au service simplement du plus grand nombre, est possible.

Editeur:
Collection:
Date de parution: 
30/10/2016
ISBN 978-2-84534-266-8 * PVP 8.50 euros *72 p. * 15x20cm
Les Esprits et les Choses
Prix: 
8,50 €

Frais d'envoi inclus en France Métropolitaine, Union Européenne et Suisse.

YVES STOURDZÉ PAR

La vie d’Yves Stourdzé-1947-1986-a traversé comme un météore son époque. 

Homme de réflexion, de recherche et d’action, il vécut intensément les événements de son temps. Tenant de la pensée libertariste, porteuse de la critique d’une société sclérosée (qui n’avait pas su éviter la Shoa), et d’une formidable envie de liberté d’un monde neuf, avec force il voulut participer à le construire. Il réalisa ce projet par une structure atypique et innovante réconciliant la rigueur intellectuelle avec l’imagination, l’analyse sans complaisance avec la volonté concrète d'action : le centre d'études des systèmes et des technologies avancées (Cesta). Bâtir de nouveaux rapports : que ce soit ceux de la ville, des régions, des réseaux, des développements technologiques. Sortir de l’incantation des équipements lourds sous la férule des grands corps de l’État et du monologue d’État notamment en matière de télécommunication. S’ouvrir sur un monde en marche. Penser la nouvelle globalisation qui s’annonce et qui frappe durement aux frontières d’une Europe fragile et à peine émergente. Imaginer l’association créatrice de la rigueur allemande, de l’esprit de finesse français, du design italien… et, enfin, pour fonder ce mouvement, se plonger dans la généalogie des images, des mythes et des utopies qui dévoilent, aux esprits les plus attentifs, les stratégies possibles d’une renaissance. Voici le legs. 

Dans cet ouvrage collectif (vingt-six auteurs), questionnement, restitution, mise en perspective, lectures et éclairages… l’objectif est de donner envie de lire ou de relire, de revisiter la pensée d’Yves Stourdzé - dans sa complexité, ses fulgurances et son « principe d’espérance » -, dans tout ce qu’elle à à nous dire.

Editeur:
Collection:
Date de parution: 
31/08/2016
Avec l’aide de: 
Cet ouvrage a été publié avec l’aide de l’université Paris 8 Vincennes-Saint-Denis.
ISBN : 978-2-84534-263-7 * PVP 22.50 euros * 272 p. * 15x20cm
Prix: 
22,50 €

Frais d'envoi inclus en France Métropolitaine, Union Européenne et Suisse.

POUR UNE POIGNÉE D'ÉLECTRONS

Pouvoir et communication

 "Dans les textes de Pour une poignée délectrons, abondamment nourris de son travail généalogique, Yves Stourdzé soutient que les termes qui constituent la communication « sont lenregistrement de la langue, du temps, du corps ». Il montre que le pouvoir en France sest toujours méfié de la communication directe entre les gens et quil a donc toujours privilégié les techniques de communication quil pouvait contrôler ou qui mettent en scène sa prédominance : le télégraphe Chappe et ses stations fortifiées, le réseau ferré en étoile, la presse plutôt que le téléphone, etc. De la même façon le pouvoir privilégie le lourd, le fortifié, la ligne Maginot plutôt que les chars. En France « se distinguent ses Grands Corps et ses Petits Vices, ses notables et ses employés, ses fantasmes et ses espoirs. Pêle-mêle au gré dune histoire de toile daraignée technique : le marchand, le politique, lingénieur et le fonctionnaire. Et dans un tout petit coin obscur, le client ». Cest pourquoi il est nécessaire de « déréguler en profondeur la société française pour promouvoir linnovation » et les « dérégulateurs » doivent « avoir sans cesse présents à lesprit les visages des inventeurs qui, dans le domaine des communications, nont eu dautres choix depuis deux siècles que de baisser les bras Car un climat propice à linnovation ne se crée pas dun coup de baguette magique. Il faut créer les institutions et les stimulants qui offrent à linventivité les moyens de son expansion, voire les possibilités dun recours."

 

Philosophe et sociologue français, Yves Stourdzé est né à Paris en 1947. Décédé à l'âge de 39 ans en décembre 1986. Il a produit, en un temps (trop) bref, l'une des analyses les plus pertinentes des fondements du pouvoir et du système des grandes organisations ; il a étudié les conditions techniques et institutionnelles de l'innovation dans la société française et les freins auxquels elle se heurte. Universitaire et chercheur distingué, alliant étroitement réflexion et action, il a dirigé pendant les dernières années de sa vie le Centre détude des systèmes et technologies avancées (CESTA), vivier et creuset d'idées qui inspira nombre de grands programmes de sociétéet dont la modernité court toujours aujourd'hui.

 

-

Editeur:
Collection:
Date de parution: 
18/04/2016
ISBN : 978-2-84534-256-9 * PVP 32.50 euros * 448 p. 15 x 20 cm
Prix: 
32,50 €

Frais d'envoi inclus en France Métropolitaine, Union Européenne et Suisse.

ORGANISATION, ANTI-ORGANISATION

– Réédition –

« Hautaines, arrogantes, les organisations codifient, quadrillent, centralisent. Du haut de leur puissance, elles dominent le corps social, y inscrivent leur logique et leur ordre. Elles sillonnent l’espace et le temps et ne laissent apparaître aucune zone ouverte où l’évasion soit encore possible. Si nous ne détruisons pas les organisations, elles nous briseront définitivement. Disloquer l’organisation, c’est briser les champs qu’elle innerve et nourrit, c’est inventer un temps et un espace autres, c’est dissoudre les formes de l’équivalence qui nous enserrent et nous emprisonnent, pulvériser le système de signes qui rend la vie monnayable sous forme de salaires et de marchandises, revendiquer un temps sans mode ni plein emploi. Aussi longtemps que subsistera la logique du sacrifice, l’organisation se renforcera ; elle s’écroulera comme un château de cartes, lorsque nous refuserons l’épargne de la jouissance au nom des objectifs planifiés ou des objets consommables. » Y.S.

Editeur:
Collection:
Date de parution: 
10/11/2015
ISBN 978-2-84534-254-5 * 18,50 euros * 160 p. * 15 x 20 cm
Prix: 
18,50 €

Frais d'envoi inclus en France Métropolitaine, Union Européenne et Suisse.

LES RUINES DU FUTUR

– Réédition –

Un des premiers grands textes sur les bonheurs et les abîmes de l’informatique. Sans réelle mise en garde mais d’une parole toutefois prononcée, Yves Stourdzé nous avertit dès les premières pages que « nous nous promenons aujourd’hui dans les ruines de notre avenir »... « où l’on rencontre d’un côté la miniaturisation, le microprocesseur et les manipulateurs enzymatiques ; de l’autre la navette spatiale, la bombe à neutrons... où l’on voit que, dans l’entre-deux, nous circulons à tâtons, pendant que s’élaborent des mémoires collectives, banques et bases de données, et que s’établissent les réseaux interconnectés dont les terminaux, comme autant de bouches avides, renouent avec le modèle ancien des voracités et des appétits... où l’on distingue partout des groupes qui s’agglomèrent, puis renouent avec un passé insolite, faisant leurs des passions transversales, des spécificités passagères et des stocks de signes orphelins... où l’on saisit que reproduire signifie désormais créer directement des ruines, des débris, des éclats et des nuisances... où l’on constate alors le mixage des temporalités, l’instabilité des corps... et où l’on se met à parcourir l’archéologie comme un thème de science-fiction...(Y.S.) » 

 

Editeur:
Collection:
Date de parution: 
15/10/1998
ISBN 978-2-910170-32-5 * 15,00 euros * 168 p. * 11 x 24 cm
Prix: 
15,00 €

Frais d'envoi inclus en France Métropolitaine, Union Européenne et Suisse.