L'auteur

Miguel Abensour
Miguel Abensour Sens & Tonka

Miguel Abensour (né en 1939) est un philosophe français, spécialiste de philosophie politique. Directeur de la collection « Critique de la politique » aux éditions Payot depuis 1974, il est également professeur émérite de philosophie politique à l'Université Paris VII-Denis-Diderot et ancien président du Collège international de philosophie.

Miguel Abensour

Utopiques III. L'utopie de Thomas More à Walter Benjamin

– TROISIÈME RÉÉDITION —

« Thomas More, Walter Benjamin ? La réunion de ces deux noms dans une constellation insolite a de quoi surprendre. Rares sont les éléments qui semblent les rapprocher, sinon peut-être l’essentiel, à savoir l’utopie. Il ne s’agit pas pour autant de découvrir une filiation inconnue, ni de prétendre écrire une histoire de l’utopie dont Thomas More figurerait le commencement et Walter Benjamin l’achèvement. S’il est vrai que Thomas More est bien l’inventeur avec L’Utopie d’un nouveau dispositif rhétorique et qu’il tente ainsi une intervention inédite dans le champ politique, Walter Benjamin ne représente nullement l’achèvement de la tradition utopique qui, sous des formes diverses, a continué et continue de se manifester après lui. Le projet consiste plutôt à saisir l’utopie à deux moments forts de son destin : à son éveil d’une part, puis, face au péril extrême, à ce que Walter Benjamin appelle “la catastrophe”, de l’autre. » 

Editeur:
Collection:
Date de parution: 
18/04/2016
ISBN 978-2-84534-187-6 * PVP 12.50 euros * 128 p. * 15 x 20 cm
Prix: 
12,50 €

Frais d'envoi inclus en France Métropolitaine, Union Européenne et Suisse.

Utopiques IV. L'histoire de l'utopie et le destin de sa critique

Miguel Abensour désireux de penser l’utopie à nouveaux frais isole un obstacle majeur à une nouvelle pensée de l’utopie, à savoir la critique marxiste de l’utopie au nom de la science. Il perçoit dans cette formation critique un énoncé dominant qui a pour fonction d’exclure tout énoncé en rupture. Par un retour aux situations énonciatrices, il élabore un autre modèle d’interprétation, un autre paradigme que celui issu de la critique marxiste classique de l’utopie. Pour lui, la véritable matrice critique marxienne n’est pas le couple antinomique de l’utopie et de la science mais plutôt l’opposition découverte en 1843 entre la révolution partielle et la révolution totale. Karl Marx pratique une inversion de la critique bourgeoise de l’utopie, l’auteur des Manuscrits de 1844 invite de façon décisive à distinguer entre les utopies qui ne sont que “l’ombre portée de la société présente” (Proudhon) et les utopies à beaucoup d’égards révolutionnaires qui sont “des expressions imaginatives d’un monde nouveau” (Fourier, Owen). Il s’agit de dévoiler la trajectoire du geste marxien de sauvetage de l’utopie, à savoir la transformation de la question statique de la propriété privée en celle, historique, du rapport du travail aliéné à la marche du développement de l’humanité. Marx n’est donc pas le fossoyeur de l’utopie et ce d’autant moins qu’il a su effectuer une transcroissance de l’utopie au communisme critique. M. Abensour discerne, ici, trois formes de l’utopie : le socialisme utopique, le néo-utopies et ce qu’il appelle le nouvel esprit utopique qui persiste après 1848 jusqu’à nos jours. La critique de l’utopie est la voie privilégiée qui mène à son sauvetage. Comme l’écrit Adorno : “On ne jette pas le bébé avec l’eau du bain”.

Editeur:
Collection:
Date de parution: 
18/04/2016
ISBN 978-2-84534-262-0 * PVP 14.50 euros * 144 p. 12 x 20 cm
Prix: 
14,50 €

Frais d'envoi inclus en France Métropolitaine, Union Européenne et Suisse.

LIBÉRER L'ENFERMÉ. AUGUSTE BLANQUI

Ouvrage écrit en collaboration avec Valentin Pelosse.

Au fond de nos souvenirs dort Blanqui, exalté, allumé, tour à tour activiste, militaire, « alchimiste », « philosophe », dressant des barricades avec des mots et des mots comme des barricades. L’homme des proclamations, des éclats : « Pourquoi le drapeau de la révolution est-il rouge ? c’est qu’il fut trempé mille fois dans le sang du prolétariat ». Par ses actes, ses écarts, ses images, Blanqui devint un mythe. Celui que l’on nomma l’Enfermé est devenu l’effigie du révolté — en oubliant ce qu’il fut. 

Ce bref texte sommeillait à la fin d’un volume que nous fîmes paraître en l’an 2000 (reprise d’une parution de feu les Éditions de la Tête de feuille, 1973) où se confrontaient les « Instructions pour une prise d’armes »,  « Je suis un de ces voyageurs »« Contre le positivisme » et « L’Éternité par les astres ». Ne pas « Oublier Blanqui » est le but poursuivi.

 

Editeur:
Collection:
Date de parution: 
10/11/2014
ISBN 978-2-84534-242-2 * 9 euros * 64 p. * 15 x 20 cm
Miguel Abensour Valentin Pelosse Sens & Tonka
Prix: 
9,00 €

Frais d'envoi inclus en France Métropolitaine, Union Européenne et Suisse.

DE LA COMPACITÉ

ARCHITECTURES ET RÉGIMES TOTALITAIRES. LE CAS ALBERT SPEER

— RÉÉDITION —

Cet essai, initialement paru en nos éditions en 1997, explore une relation entre certaines formes d’architecture et les expériences totalitaires du siècle dernier. En s’appuyant sur l’emblématique totalitarisme nazi incarné par deux hommes, Hitler et Speer, Miguel Abensour sonde les profondeurs, les connivences, les avatars des dirigeants dans l’œuvre de domination. L’auteur laisse en filigranes d’autres totalitarismes aux résolutions esthétiques semblables. 

Par un regard attentif sur le passé, M. Abensour pointe en réalité, cruellement, notre présent. 

Editeur:
Collection:
Date de parution: 
14/01/2014
ISBN 978-2-84534-106-7 * PVP 7,50 euros * 64 p. * 15 x 20 cm
Miguel Abensour Sens & Tonka
Prix: 
9,00 €

Frais d'envoi inclus en France Métropolitaine, Union Européenne et Suisse.

LES PASSAGES BLANQUI

WALTER BENJAMIN ENTRE MÉLANCOLIE ET RÉVOLUTION

« Walter Benjamin, notamment dans le texte Paris capitale du XIXe siècle (1935), apparaissait comme un "phare" dont les rayons permettaient de discerner les arrière-fonds philosophiques, cosmogoniques de la radicalité révolutionnaire de Blanqui et donc d’extraire celui que son biographe Gustave Geffroy nommait "l’Enfermé", à l’approche traditionnelle, trop exclusivement politique. »

 

Editeur:
Collection:
Date de parution: 
14/06/2013
ISBN 978-2-84534-206-4 * 10 euros * 64 p. * 15 x 20 cm
Miguel Abensour
Prix: 
8,50 €

Frais d'envoi inclus en France Métropolitaine, Union Européenne et Suisse.

UTOPIQUES 2 – L'HOMME EST UN ANIMAL UTOPIQUE

L’objet de ce livre, c’est précisément de montrer que le foisonnement de l’utopie à travers les âges représente rien moins que la volonté toujours renouvelée de donner à l’émancipation un nouveau visage. Alors que les uns s’emploient à dissocier l’utopie de la politique, les autres à tout rabattre sur la politique, l’idée centrale des différentes écoles utopistes, l’idée d’Association, dément ces simplifications : elle est en réalité une idée politique qui rejoint l’inspiration de la vraie démocratie. 

Ainsi, l’utopie s’interroge sur les nouveaux moyens de réaliser l’idée d’émancipation et de dépasser ce qui se pose à chaque fois comme horizon indépassable.

Si bien que l’homme apparaît alors véritablement comme un animal utopique.

Editeur:
Collection:
Date de parution: 
15/05/2013
ISBN 978-2-84534-215-6 * PVP 21 euros * 288 p. * 15 x 20 cm
Miguel Abensour Sens & Tonka
Prix: 
21,00 €

Frais d'envoi inclus en France Métropolitaine, Union Européenne et Suisse.

UTOPIQUES 1 – LE PROCÈS DES MAÎTRES RÊVEURS

La légende noire, qui accompagne toutes les périodes de réaction et de désarroi, a fait de l’utopie l’antichambre du Goulag, voire des camps, et elle ne nous laisse rien espérer de l’avenir. Et pourtant, un simple coup d’œil sur l’Histoire prouve le contraire : l’utopie est inséparable d’une pensée de l’émancipation qui a trouvé dans ce « splendide XIXe siècle » (André Breton) son épanouissement. Miguel Abensour évoque ici une de ces figures les plus fascinantes, celle du « génial Pierre Leroux » (Marx), qui fut sans doute l’inventeur du mot socialisme.

 

Editeur:
Collection:
Date de parution: 
15/05/2013
ISBN 978-2-84534-204-0 * PVP 19,50 euros * 240 p. * 15 x 20 cm
Miguel Abensour Sens & Tonka
Prix: 
19,50 €

Frais d'envoi inclus en France Métropolitaine, Union Européenne et Suisse.

POUR UNE PHILOSOPHIE POLITIQUE CRITIQUE

"Critique, cette philosophie politique l’est de par la jonction de deux dimensions, la critique de la domination d’une part, une interrogation permanente sur ses conditions de possibilité de l’autre. À vrai dire, une troisième dimension se fait jour dans ces pages, traversées en quelque sorte par une montée de l’utopie, au point d’infléchir cette philosophie vers une philosophie politique “critico-utopique”, si l’on reprend le terme forgé par Marx pour désigner les socialistes utopiques qu’il tenait, contrairement à la légende, en grande estime pour avoir su donner “l’expression imaginative d’un monde nouveau”. C’est sous des formes diverses, le lien humain chez Pierre Leroux, l’humain chez Emmanuel Levinas, la confrontation entre l’utopie et la démocratie que sont tentées une sortie, mieux, une évasion vers ce qui est différent, vers l’autrement. Contrairement à la doxa prisonnière de l’horizon libéral, il n’est pas vrai que la démocratie ait évincé l’utopie, comme si l’époque de la démocratie avait succédé à l’époque de l’utopie en en signant la fin."

Editeur:
Collection:
Date de parution: 
15/05/2009
ISBN 978-2-84534-183-8 * PVP 25 euros * 408 p. * 15 x 20 cm
Miguel Abensour Sens & Tonka
Prix: 
25,00 €

Frais d'envoi inclus en France Métropolitaine, Union Européenne et Suisse.

LETTRE D'UN "RÉVOLTISTE" À MARCEL GAUCHET CONVERTI À LA "POLITIQUE NORMALE"

Cette Lettre est la réponse tout à la fois ironique et vigoureuse de Miguel Abensour à l’agression de Marcel Gauchet à son égard dans son ouvrage La Condition historique (Gallimard). On y trouve une réflexion critique sur le drapeau brandi par Marcel Gauchet : la politique normale. À lire Miguel Abensour, il semblerait que l’art du pamphlet soit encore (heureusement) vivant.

Editeur:
Collection:
Date de parution: 
15/09/2008
ISBN 978-2-84534-182-1 * PVP 5 euros * 28 p. * 11 x 20 cm
Miguel Abensour Sens & Tonka
Prix: 
5,00 €

Frais d'envoi inclus en France Métropolitaine, Union Européenne et Suisse.

MAXIMILIEN RUBEL - POUR REDÉCOUVRIR MARX-

- Miguel Abensour et Louis Janover - « Tout ce que je sais, c’est que moi je ne suis pas “marxiste”. » C’est en référence à cette phrase de Marx et à la lumière de ce que sont devenus les « marxismes » que Maximilien Rubel a établi une distinction radicale entre « marxien », qui se rapporte exclusivement à l’œuvre de Marx, et « marxiste », qui renvoie aux épigones de toutes sortes. Ironie de l’histoire : cette différence est devenue la chose la mieux partagée du monde, après avoir été objet de scandale. L’œuvre de Maximilien Rubel n’en reste pas moins « en écart » – et toujours écartée. Miguel Abensour en scrute les origines, en menant une réflexion sur le travail d’édition et de recherche d’un penseur déterminé à redonner à l’analyse critique de Marx ses multiples dimensions comme sa place dans le mouvement d’émancipation qu’elle accompagne. Louis Janover montre que Maximilien Rubel n’a pas seulement arraché Marx aux marxismes, mais ouvert nombre de perspectives susceptibles d’aiguiller la critique contre les formes les plus subtiles de confusion qui prennent l’allure de la feinte-dissidence, dernier avatar de l’idéologie. En regard, un entretien avec Maximilien Rubel permet d’embrasser l’arc de sa vie.

 

Editeur:
Collection:
Date de parution: 
01/06/2008
ISBN 978-2-84534-180-7 * PVP 12.50 euros * 144 p. 11 x 20 cm
Prix: 
12,50 €

Frais d'envoi inclus en France Métropolitaine, Union Européenne et Suisse.

Pages