L'auteur

Miguel Abensour
Miguel Abensour Sens & Tonka

Miguel Abensour (né en 1939) est un philosophe français, spécialiste de philosophie politique. Directeur de la collection « Critique de la politique » aux éditions Payot depuis 1974, il est également professeur émérite de philosophie politique à l'Université Paris VII-Denis-Diderot et ancien président du Collège international de philosophie.

Miguel Abensour

MAXIMILIEN RUBEL - POUR REDÉCOUVRIR MARX-

- Miguel Abensour et Louis Janover - « Tout ce que je sais, c’est que moi je ne suis pas “marxiste”. » C’est en référence à cette phrase de Marx et à la lumière de ce que sont devenus les « marxismes » que Maximilien Rubel a établi une distinction radicale entre « marxien », qui se rapporte exclusivement à l’œuvre de Marx, et « marxiste », qui renvoie aux épigones de toutes sortes. Ironie de l’histoire : cette différence est devenue la chose la mieux partagée du monde, après avoir été objet de scandale. L’œuvre de Maximilien Rubel n’en reste pas moins « en écart » – et toujours écartée. Miguel Abensour en scrute les origines, en menant une réflexion sur le travail d’édition et de recherche d’un penseur déterminé à redonner à l’analyse critique de Marx ses multiples dimensions comme sa place dans le mouvement d’émancipation qu’elle accompagne. Louis Janover montre que Maximilien Rubel n’a pas seulement arraché Marx aux marxismes, mais ouvert nombre de perspectives susceptibles d’aiguiller la critique contre les formes les plus subtiles de confusion qui prennent l’allure de la feinte-dissidence, dernier avatar de l’idéologie. En regard, un entretien avec Maximilien Rubel permet d’embrasser l’arc de sa vie.

 

Editeur:
Collection:
Date de parution: 
01/06/2008
ISBN 978-2-84534-180-7 * PVP 12.50 euros * 144 p. 11 x 20 cm
Prix: 
12,50 €

Frais d'envoi inclus en France Métropolitaine, Union Européenne et Suisse.

HANNAH ARENDT CONTRE LA PHILOSOPHIE POLITIQUE ?

 

Selon l’opinion du jour, Hannah Arendt serait connue et reconnue pour avoir élaboré une des grandes philosophies politiques du temps présent. Cette appréciation n’a-t-elle pas pour défaut d’occulter l’hostilité déterminée de Hannah Arendt à ce qu’il est convenu d’appeler « philosophie politique » ? Hannah Arendt n’a-t-elle pas explicitement avoué qu’elle prenait toujours soin de mentionner l’opposition qui existe entre philosophie et politique ? De là, sinon l’ouverture d’un réquisitoire, tout au moins la mise en lumière de ce qui fait obstacle à une fusion harmonieuse entre philosophie et politique. De là, un jeu complexe entre la critique du platonisme et l’exception kantienne. La question est donc : faut-il canoniser Hannah Arendt ou bien laisser entendre la voix dérangeante de « l’enfant terrible » de la pensée politique ? Bref, quel est le ton de la politique ?

 

 

 

Editeur:
Collection:
Date de parution: 
01/10/2006
ISBN 978-2-84534-101-2 * PVP 17.00 euros * 64 p. 11 x 20 cm
Prix: 
17,00 €

Frais d'envoi inclus en France Métropolitaine, Union Européenne et Suisse.

Pages