Sens & Tonka

L'ivresse de la ville

Cet ouvrage réunit tous les écrits de l’auteur : articles, conférences, séminaires, y compris ceux qu’il a écrits (à la main) et inclus dans les dessins de ses projets.

Illustré de nombreux dessins dont beaucoup d’inédits, photos des Expositions et de reproductions de free press, il est, aussi, la somme d’une culture qui s’efface très vite, il en sera l’heureuse mémoire précise.

Un long chemin dans l’Utopie avec Paris comme ville expérimentale, lieu où tous ses projets théoriques sont situés. Hommage au siècle éclairé que fut le dix-huitième, ensuite au Paris du dix-neuvième industriel, capitaliste et à ce Paris prolétarien et révolutionnaire et Ville lumière le concluant par une fameuse Exposition universelle.

Jean-Paul Jungmann lie et tient le Paris des fêtes de la Révolution, celui de l’haussmannisme, et l’actuel, comme une utopie qui perdure.

Editeur:
Collection:
Date de parution: 
25/04/2016
Avec l’aide de: 
Avec l'aide du CNL
ISBN : 978-2-8453-42538 * PVP 27.50 euros * 232 p. 15 x 20 cm
Prix: 
27,50 €

Frais d'envoi inclus en France Métropolitaine, Union Européenne et Suisse.

POUR UNE POIGNÉE D'ÉLECTRONS

Pouvoir et communication

 "Dans les textes de Pour une poignée délectrons, abondamment nourris de son travail généalogique, Yves Stourdzé soutient que les termes qui constituent la communication « sont lenregistrement de la langue, du temps, du corps ». Il montre que le pouvoir en France sest toujours méfié de la communication directe entre les gens et quil a donc toujours privilégié les techniques de communication quil pouvait contrôler ou qui mettent en scène sa prédominance : le télégraphe Chappe et ses stations fortifiées, le réseau ferré en étoile, la presse plutôt que le téléphone, etc. De la même façon le pouvoir privilégie le lourd, le fortifié, la ligne Maginot plutôt que les chars. En France « se distinguent ses Grands Corps et ses Petits Vices, ses notables et ses employés, ses fantasmes et ses espoirs. Pêle-mêle au gré dune histoire de toile daraignée technique : le marchand, le politique, lingénieur et le fonctionnaire. Et dans un tout petit coin obscur, le client ». Cest pourquoi il est nécessaire de « déréguler en profondeur la société française pour promouvoir linnovation » et les « dérégulateurs » doivent « avoir sans cesse présents à lesprit les visages des inventeurs qui, dans le domaine des communications, nont eu dautres choix depuis deux siècles que de baisser les bras Car un climat propice à linnovation ne se crée pas dun coup de baguette magique. Il faut créer les institutions et les stimulants qui offrent à linventivité les moyens de son expansion, voire les possibilités dun recours."

 

Philosophe et sociologue français, Yves Stourdzé est né à Paris en 1947. Décédé à l'âge de 39 ans en décembre 1986. Il a produit, en un temps (trop) bref, l'une des analyses les plus pertinentes des fondements du pouvoir et du système des grandes organisations ; il a étudié les conditions techniques et institutionnelles de l'innovation dans la société française et les freins auxquels elle se heurte. Universitaire et chercheur distingué, alliant étroitement réflexion et action, il a dirigé pendant les dernières années de sa vie le Centre détude des systèmes et technologies avancées (CESTA), vivier et creuset d'idées qui inspira nombre de grands programmes de sociétéet dont la modernité court toujours aujourd'hui.

 

-

Editeur:
Collection:
Date de parution: 
18/04/2016
ISBN : 978-2-84534-256-9 * PVP 32.50 euros * 448 p. 15 x 20 cm
Prix: 
32,50 €

Frais d'envoi inclus en France Métropolitaine, Union Européenne et Suisse.

Utopiques III. L'utopie de Thomas More à Walter Benjamin

– TROISIÈME RÉÉDITION —

« Thomas More, Walter Benjamin ? La réunion de ces deux noms dans une constellation insolite a de quoi surprendre. Rares sont les éléments qui semblent les rapprocher, sinon peut-être l’essentiel, à savoir l’utopie. Il ne s’agit pas pour autant de découvrir une filiation inconnue, ni de prétendre écrire une histoire de l’utopie dont Thomas More figurerait le commencement et Walter Benjamin l’achèvement. S’il est vrai que Thomas More est bien l’inventeur avec L’Utopie d’un nouveau dispositif rhétorique et qu’il tente ainsi une intervention inédite dans le champ politique, Walter Benjamin ne représente nullement l’achèvement de la tradition utopique qui, sous des formes diverses, a continué et continue de se manifester après lui. Le projet consiste plutôt à saisir l’utopie à deux moments forts de son destin : à son éveil d’une part, puis, face au péril extrême, à ce que Walter Benjamin appelle “la catastrophe”, de l’autre. » 

Editeur:
Collection:
Date de parution: 
18/04/2016
ISBN 978-2-84534-187-6 * PVP 12.50 euros * 128 p. * 15 x 20 cm
Prix: 
12,50 €

Frais d'envoi inclus en France Métropolitaine, Union Européenne et Suisse.

Utopiques IV. L'histoire de l'utopie et le destin de sa critique

Miguel Abensour désireux de penser l’utopie à nouveaux frais isole un obstacle majeur à une nouvelle pensée de l’utopie, à savoir la critique marxiste de l’utopie au nom de la science. Il perçoit dans cette formation critique un énoncé dominant qui a pour fonction d’exclure tout énoncé en rupture. Par un retour aux situations énonciatrices, il élabore un autre modèle d’interprétation, un autre paradigme que celui issu de la critique marxiste classique de l’utopie. Pour lui, la véritable matrice critique marxienne n’est pas le couple antinomique de l’utopie et de la science mais plutôt l’opposition découverte en 1843 entre la révolution partielle et la révolution totale. Karl Marx pratique une inversion de la critique bourgeoise de l’utopie, l’auteur des Manuscrits de 1844 invite de façon décisive à distinguer entre les utopies qui ne sont que “l’ombre portée de la société présente” (Proudhon) et les utopies à beaucoup d’égards révolutionnaires qui sont “des expressions imaginatives d’un monde nouveau” (Fourier, Owen). Il s’agit de dévoiler la trajectoire du geste marxien de sauvetage de l’utopie, à savoir la transformation de la question statique de la propriété privée en celle, historique, du rapport du travail aliéné à la marche du développement de l’humanité. Marx n’est donc pas le fossoyeur de l’utopie et ce d’autant moins qu’il a su effectuer une transcroissance de l’utopie au communisme critique. M. Abensour discerne, ici, trois formes de l’utopie : le socialisme utopique, le néo-utopies et ce qu’il appelle le nouvel esprit utopique qui persiste après 1848 jusqu’à nos jours. La critique de l’utopie est la voie privilégiée qui mène à son sauvetage. Comme l’écrit Adorno : “On ne jette pas le bébé avec l’eau du bain”.

Editeur:
Collection:
Date de parution: 
18/04/2016
ISBN 978-2-84534-262-0 * PVP 14.50 euros * 144 p. 12 x 20 cm
Prix: 
14,50 €

Frais d'envoi inclus en France Métropolitaine, Union Européenne et Suisse.

ORDRE ET DÉSORDRES

Une architecture habitée

« C’est obstinément le même but que mon atelier poursuit, à travers les diverses missions qu’il a pu réaliser : déstabiliser les certitudes qui font les architectes héroïques, démontrer qu’un milieu aimable ne peut se constituer qu’en dehors des schémas d’autorités et que les outils modernes (organisation méthodique, industrie du bâtiment, informatique, etc.) peuvent être utilisés à produire des milieux diversifiés. » L. K.

Editeur:
Collection:
Date de parution: 
17/11/2015
ISBN 978-2-84534-260-6 * 12,50 euros * 64 p. ill. * 15 x 20 cm
Prix: 
12,50 €

Frais d'envoi inclus en France Métropolitaine, Union Européenne et Suisse.

ARCHITECTURES DE SIMONE ET LUCIEN KROLL

Tableaux et dessins

"J'ai travaillé sur les tableaux des bâtiments de Lucien Kroll en relisant son livre Tout est paysage. Son concept d'intégration relève d'une économie de l'espace qui est aussi celle de mes tableaux : un rapport du paysage de l'extérieur vers l'intérieur, et inversement." Y.B.

Editeur:
Collection:
Date de parution: 
17/11/2015
ISBN 978-2-84534-255-2 * 12,50 euros * 48 p. ill. * 15 x 20 cm
Yves Bélorgey Sens & Tonka
Prix: 
12,50 €

Frais d'envoi inclus en France Métropolitaine, Union Européenne et Suisse.

SOIXANTE ET UNE ARCHITECTURES

Manifestes

« Contrairement à la règle des trois unités du théâtre classique, nous cherchons la plus grande diversité pour assurer la plus grande complexité. Elles sont : action, lieu et temps : elles ont été réinventées par les modernistes produisant ainsi un carcan mutilant. Pour atteindre une complexité minimale, il faut les exorciser. Par contre, accueillir des objets qui “n’y appartiennent pas” par leur usage, leur forme, couleur, style, permet de casser l’homogénéité. Renoncer à l’uniformité. Renoncer aussi aux alignements et aux répétitions de formes identiques qui masquent souvent des objets différents. L’homogénéité de ces règles détruit la diversité et la coopération spontanée, aléatoire, dans une action commune entre “personnes” différentes. » L.K.

Editeur:
Collection:
Date de parution: 
17/11/2015
ISBN 978-2-84534-259-0 * 19,50 euros * 120 p. * 15 x 20 cm
Simone et Lucien Kroll Sens & Tonka
Prix: 
19,50 €

Frais d'envoi inclus en France Métropolitaine, Union Européenne et Suisse.

ORGANISATION, ANTI-ORGANISATION

– Réédition –

« Hautaines, arrogantes, les organisations codifient, quadrillent, centralisent. Du haut de leur puissance, elles dominent le corps social, y inscrivent leur logique et leur ordre. Elles sillonnent l’espace et le temps et ne laissent apparaître aucune zone ouverte où l’évasion soit encore possible. Si nous ne détruisons pas les organisations, elles nous briseront définitivement. Disloquer l’organisation, c’est briser les champs qu’elle innerve et nourrit, c’est inventer un temps et un espace autres, c’est dissoudre les formes de l’équivalence qui nous enserrent et nous emprisonnent, pulvériser le système de signes qui rend la vie monnayable sous forme de salaires et de marchandises, revendiquer un temps sans mode ni plein emploi. Aussi longtemps que subsistera la logique du sacrifice, l’organisation se renforcera ; elle s’écroulera comme un château de cartes, lorsque nous refuserons l’épargne de la jouissance au nom des objectifs planifiés ou des objets consommables. » Y.S.

Editeur:
Collection:
Date de parution: 
10/11/2015
ISBN 978-2-84534-254-5 * 18,50 euros * 160 p. * 15 x 20 cm
Prix: 
18,50 €

Frais d'envoi inclus en France Métropolitaine, Union Européenne et Suisse.

IL ÉTAIT UNE FOIS LA PLUS-VALUE

Selon Karl Marx

Il était une fois la plus-value ou l’ironie du travail [règlement de comptes] dessiné en 1971 (année d’Il était une fois la révolution de Sergio Leone), parut en 1972. L’époque n’était pas encore à la mode du roman graphique ni à la BD littéraire. Il n’existait que quelques détournements de dessins de bande dessinée mettant en scène une apostrophe lorsque Isabelle Auricoste entreprit de mettre en image un court texte de Karl Marx, conversation du Capitaliste avec le Prolétariat, qui, ni l’un ni l’autre, n’ont leur langue [de bois] dans la poche, afin de faire avancer la théorie par cette manière alors peu usitée.

Editeur:
Collection:
Date de parution: 
27/10/2015
ISBN 978-2-84534-257-6 * 7,50 euros * 32 p. illustrées * 15 x 20 cm
Isabelle Auricoste Sens & Tonka
Prix: 
7,50 €

Frais d'envoi inclus en France Métropolitaine, Union Européenne et Suisse.

L'ENVERS DE L'ENDROIT

Éloge de l'incertitude

"Étrange livre ! On ne cherchera pas ici un manuel de jardinage, ni même une leçon de paysage, mais bien plutôt une leçon de vie, de vie de l’esprit pendant toute une vie. Malgré la modestie de son volume, L’Envers de l’endroit est la trace d’une longue navigation qui a mené son auteur à travers les continents de l’art et de la science, avant et pendant un destin de jardinier. Peinture, photographie, cinéma, d’un côté, médecine, botanique, ornithologie, horticulture, de l’autre, telle fut la formation hautement diversifiée d’Alain Richert, mais la palette des connaissances convoquées ici pour comprendre et œuvrer au jardin est encore plus large." (Claude Eveno)

Editeur:
Collection:
Date de parution: 
27/10/2015
ISBN 978-2-84534-248-4 * 22,50 euros * 160 p. * 15 x 20 cm
Alain Richert Sens & Tonka
Prix: 
22,50 €

Frais d'envoi inclus en France Métropolitaine, Union Européenne et Suisse.

Pages