LES COUILLES D'ADAM

LES COUILLES D'ADAM

Sur une fresque de Masaccio

Sans lui, Michel-Ange n’aurait pas été ce qu’il a été. Le grand Léonard de Vinci, Botticelli, Raphaël, et bien d’autres, l’ont reconnu pour maître. Comme Cézanne, il aurait pu dire : “Il y a deux sortes de peinture : la peinture bien couillarde – la mienne – et celle des autres” !

Né près de Florence tout juste avec le XVe siècle, on l’appelait Masaccio, parce qu’il était fou de peinture. Il est mort à vingt-sept ans et n’a peint que pendant... à peine huit ans ! 

Et pourtant ce sont bien les braises laissées par celui qu’on a surnommé “Le Rimbaud de la peinture”, et sur lesquelles ont soufflé, entre autres, Michel-Ange, Rodin et Picasso, qui ont mis le feu à tout l’art occidental.

Editeur:
Collection:
Date de parution: 
15/05/2007
ISBN 978-2-84534-193-7 * PVP 12.50 euros * 96 p. * 11 x 20 cm
Prix: 
12,50 €

Frais d'envoi inclus en France Métropolitaine, Union Européenne et Suisse.