Yannick Blanc

DANS L'HOMME TOUT EST BON

homo homini porcus

Un ouvrage percutant dans lequel Yannick Blanc, qui n'a ni peur des mots ni des idées qu'il représente, nous fait une éclatante démonstration dénonçant le monde d'aujourd'hui, un monde consumériste sans âme ni conscience qui nous vante et nous offre des objets de la belle industrie des sciences et des technologies censées nous rendre toujours plus beaux, plus performants, et ainsi douillettement grugés et asservis, nous mener par le bout du nez à l'apogée d’un bonheur absolu.

Sur le dessus tout est joli propre et lisse, accessible à tous les possibles pour toujours plus de promesses et d’avantages. Mais soulevons un pan du voile et découvrons une réalité bien éloignée du propos . Qu’en est-il réellement de ce bourrage de crâne et de ces leurres d’obligation ? Et quel en est le prix à payer ? 

« Nous avons mangé la forêt, et alors ? Il faut bien vivre. Nourrir les chasseurs, les paysans, les machines à vapeur, les cyborgs. Il faut bien mettre les gens quelque part. [...] »

« En réalité, il faut s’en tenir à Lavoisier : rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme. Il n’y a pas de déchet ultime et nos matières dernières sont aussi nos matières premières, suivant un cycle immortel. Nous transformerons la fumée en pétrole et les déchets radioactifs en uranium. [...] Nos ordures valent de l’or ! »

« Nos chimistes changent la merde en or ! Ils produisent de l’électricité avec notre lisier, ils en font de l’eau potable et des engrais, ils extraient l’azote et le phosphore de notre urine et de nos fèces, comme Victor Hugo l’avait annoncé dans Les Misérables ! »

Editeur:
Collection:
Date de parution: 
31/08/2016
ISBN : 958-2-84534-264-4 * PVP 14.50 euros * 96 p. * 15x20cm
Prix: 
14,50 €

Frais d'envoi inclus en France Métropolitaine, Union Européenne et Suisse.